Taux immobilier : quelle tendance ? Taux immobilier : quelle tendance ?

Le discours de Jean-Claude Trichet du 3 mars annonce une probable hausse du taux directeur de la Banque Centrale Européenne. Ce serait donc la fin de la période historiquement basse des taux de prêt immobilier. Est-ce encore le bon moment pour emprunter ?

La fin d'une période de taux historiquement bas

Les OAT 10 ans (Obligations Assimilables du Trésor) qui influencent principalement les taux fixes ont augmenté de 1% depuis septembre 2010 (de 2.54% à 3.66%) conduisant les banques à relever leurs taux fortement à la fin de l'année 2010 et depuis le début 2011, la hausse des taux immobiliers se poursuit. A présent, c'est la BCE qui annonce un probable relèvement de son taux directeur en Avril. Bien qu'ayant à court terme un impact uniquement sur les prêts immobiliers à taux variable, il est le signe de la fin d'une période de taux bas.

Faut-il attendre pour acheter ?

D'après PAP, le mois de février 2011 est le 16e mois consécutif de hausse des prix et rien ne permet d'envisager que cela s'arrête (sauf nouvelle crise économique) tant que la demande en logements sera nettement supérieure à l'offre. En effet, les mises en chantiers de nouveaux biens immobiliers et la viabilisation de nouveaux terrains restent en deçà des besoins. La hausse des prix de l'immobilier n'a donc pas de raison de s'arrêter.

Si l'on combine hausse probable et durable des taux de prêt immobilier et du prix de l'immobilier, il semble bien qu'il faille mieux ne pas attendre pour se lancer dans un projet immobilier car les conditions d'accès à l'immobilier risquent de devenir plus tendues y compris pour les banques qui risquent de limiter l'accès au crédit immobilier par certains critères (endettement, apport, dossiers jugés sensibles, etc.).

Si l'on rajoute encore à cela un Etat en mal d'argent qui a supprimé la déduction des intérêts de la résidence principale (compensée par le ptz), raboté le dispositif Scellier et qui peut augmenter la taxe sur les plus values immobilières, il n'y a rien de bon à attendre de ce côté.

Alors si vous avez un projet immobilier, n'attendez plus.

10 mars 2011
© 2021 Source Cyberpret.com

Dernières actualités

Revues de presse, informations et actualités sur le prêt à l’accession sociale.

Le-PAS-travaux-pour-la-renovation.php

Le PAS travaux pour la renovation

Il s'agit d'un prêt qui peut être proposé aux personnes à revenus modestes pour l'acquisition d'un logement ou la réalisation de travaux de rénovation à l'intérieur de ce logement.
Cumulable avec d'autres aides financières (mais pas avec un crédit immobilier classique), il a l'avantage de présenter un taux d'intérêt plafonné et des frais d'acquisition réduits et plafonnés.

Le micro-crédit, une autre forme de prêt social

Le micro-crédit, une autre forme de prêt social

Afin de financer leurs dépenses, certaines personnes ayant un déficit de financement ont parfois recours à des organismes financiers pour obtenir des prêts. Généralement, il peut s’agir de prêts bancaires, de prêts aidés ou encore de micro-crédits.
Parmi ces diverses possibilités de financement, le micro-crédit est l’une des possibilités au vu de certains avantages qu’il présente.

Les APL accession totalement supprimées au 1er janvier 2020

Les APL accession totalement supprimées au 1er janvier 2020

Sauf modification dans la loi de finances 2020, le Prêt Accession Sociale perd encore de son attrait malgré les faibles économies réalisées par la forte réduction des APL acquisition depuis le 1er Janvier 2018. La suppression des APL acquisition dans l’immobilier neuf ainsi que dans les zones dites tendues (zone 1 et 2 CAF) a généré des économies plus faibles qu’attendues...

Le gouvernement veut-il supprimer le prêt accession sociale ?

Le gouvernement veut-il supprimer le prêt accession sociale ?

Le projet de loi de Finances 2018 présenté par le gouvernement prévoit la suppression de l’APL accession. Ce dispositif encore méconnu correspond à une aide mensuelle accordée aux primo-accédants, sous conditions de ressources. Le projet de loi de Finances 2018 apporte son lot de réformes en matière de logement...

Plan Logement : Vers une baisse des APL

Plan Logement : le gouvernement annonce une baisse des APL

Le gouvernement a confirmé la baisse des aides au logement ce 20 septembre dans le cadre de sa « stratégie logement », une mesure dénoncée par les associations qui craignent une dégradation des conditions de logements des plus pauvres. Les aides personnalisées au logement (APL) diminueront de 5 euros au 1er octobre 2017. Aucune autre diminution n’est prévue...

L'APL limitée... mais pas pour l'accession sociale !

L'APL limitée... mais pas pour l'accession sociale !

La réforme mise en application au 1er juillet est passée un peu inaperçue : à présent, au-delà d'un certain plafond de loyer, le montant de l'APL diminue, jusqu'à être supprimée. Une mauvaise nouvelle pour les accédants à la propriété ? Non, parce-que cela ne concerne que l'APL « location ». Ouf !
L'APL « accession » avait déjà été sérieusement menacée en 2014...

Peut-on transférer son Prêt Accession Sociale ?

Peut-on transférer son Prêt Accession Sociale vers un autre bien ?

Les conditions d'octroi du prêt PAS sont assez strictes : l'emprunteur doit satisfaire à des conditions de revenus, et le prêt est exclusivement accordé pour le financement de sa résidence principale. Mais les circonstances de la vie font que les ménages restent rarement 20 ou 25 ans dans le même logement. En cas de déménagement, vont-ils perdre le bénéfice de leur prêt PAS ?

En accord avec la législation en vigueur, à compter du 1er janvier 2020, aucun Prêt Accession Sociale ne pourra donner droit aux APL acquisition.