Quelles sont les nouvelles réglementations pour le taux d’endettement lors de la souscription d’un prêt immobilier ?

Le marché bancaire est un marché qui évolue constamment. En effet, l’octroi d’un crédit immobilier ne dépend pas uniquement de la banque mais d’une pléthore d’acteurs différents comme la Banque Centrale Européenne (BCE) ou le Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) qui est l’autorité macroprudentielle française chargée d’exercer la surveillance du système financier dans son ensemble. Le Haut Conseil de Stabilité Financière fixe les conditions d’octroi des crédits immobiliers et au 1er janvier 2022, ces conditions évoluent encore.

Quelles sont les nouvelles réglementations pour le taux d’endettement lors de la souscription d’un prêt immobilier ?

Pourquoi faire une simulation de crédit immobilier ?

Avant de contracter un crédit immobilier, il est conseillé de réaliser une simulation de crédit immobilier afin de connaître sa capacité d’emprunt et le montant maximal qu’il est possible d’emprunter en fonction de son profil. Selon les experts de Papernest, la simulation de crédit immobilier est la première étape avant d’effectuer les premières démarches pour obtenir un prêt immobilier. En effet, elle va permettre de connaître ses capacités financières.

La simulation de crédit immobilier va calculer la capacité d’emprunt d’un potentiel emprunteur en fonction de plusieurs critères.

  • Sa situation personnelle : emprunt seul ou à plusieurs ?
  • Ses revenus nets
  • Ses revenus complémentaires : loyers perçus, pension alimentaire, etc.
  • Ses dépenses mensuelles : crédits à la consommation, pensions alimentaires, etc.
  • Son apport personnel

Ces différents critères vont permettre à l’outil en ligne de calculer la capacité d’emprunt de l’utilisateur, c’est-à-dire le montant maximum qu’il pourra emprunter auprès d’un établissement bancaire. Selon le site de Papernest, ce résultat est présenté à titre indicatif puisqu’il y a d’autres critères qui seront pris en compte au moment de la demande d’un crédit immobilier comme l’âge de l’emprunteur ou sa situation professionnelle, par exemple. Néanmoins, il s’agit d’un bon moyen d’estimer le montant de son futur prêt immobilier.

Quelles sont les nouvelles conditions d’octroi pour un crédit immobilier ?

Les conditions d’octroi d’un crédit immobilier sont fixées par le Haut Conseil de Stabilité Financière qui veille à la stabilité du système financier. En 2019, afin d’adapter le marché bancaire aux fluctuations de l’économie, le Haut Conseil de Stabilité Financière avait émis des recommandations concernant les conditions d’octroi des crédits immobiliers.

  • Une limitation du taux d’endettement à 35 % (33 % avant sans l’assurance) des revenus des demandeurs de crédits immobiliers, assurance comprise
  • Une limitation de la durée du crédit à 25 ans

Aujourd’hui, ces recommandations deviennent une norme obligatoire. Dans le cas où une banque ne respecte pas ces normes, elle est susceptible de recevoir une sanction financière.

Quelles sont les conséquences sur le marché de l’immobilier ?

Selon les experts de Papernest, ces normes avaient été décidées suite au terrible constat du niveau d’endettement de certains ménages. Grâce à ces nouvelles conditions d’octroi des crédits immobiliers, le Haut Conseil de Stabilité Financière espère limiter l’endettement des ménages.

Néanmoins, certains experts du marché craignent que ces nouvelles conditions d’octroi engendrent des conséquences négatives au sein du marché immobilier. En effet, certains profils pourraient se retrouver exclus et ne pourraient plus contracter de prêt immobilier, notamment :

  • Les foyers aux revenus modestes
  • Les primo-accédants
  • Les foyers sans apport personnel

Le 22 février 2022
© 2022 Source Pret-accession-sociale.com

Dernières actualités

Revues de presse, informations et actualités sur le prêt à l’accession sociale.

Travaux de rénovation : Quid du prêt d'accession sociale

Le PAS travaux pour la renovation

Manque de financement pour vos travaux de rénovation ? Connaissez-vous le prêt d'accession sociale ?

Suivant votre projet et votre situation, ce coup de pouce sous forme de crédit au taux intéressant peut permettre la réalisation de vos projets. Découvrez son principe et les avantages de ce crédit.

Tout sur le Prêt Accession Sociale pour votre rénovation

Le PAS travaux pour la renovation

Il s'agit d'un prêt qui peut être proposé aux personnes à revenus modestes pour l'acquisition d'un logement ou la réalisation de travaux de rénovation à l'intérieur de ce logement.
Cumulable avec d'autres aides financières (mais pas avec un crédit immobilier classique), il a l'avantage de présenter un taux d'intérêt plafonné et des frais d'acquisition réduits et plafonnés.

Le micro-crédit, une autre forme de prêt social

Le micro-crédit, une autre forme de prêt social

Afin de financer leurs dépenses, certaines personnes ayant un déficit de financement ont parfois recours à des organismes financiers pour obtenir des prêts. Généralement, il peut s’agir de prêts bancaires, de prêts aidés ou encore de micro-crédits.
Parmi ces diverses possibilités de financement, le micro-crédit est l’une des possibilités au vu de certains avantages qu’il présente.

Les APL accession totalement supprimées au 1er janvier 2020

Les APL accession totalement supprimées au 1er janvier 2020

Sauf modification dans la loi de finances 2020, le Prêt Accession Sociale perd encore de son attrait malgré les faibles économies réalisées par la forte réduction des APL acquisition depuis le 1er Janvier 2018. La suppression des APL acquisition dans l’immobilier neuf ainsi que dans les zones dites tendues (zone 1 et 2 CAF) a généré des économies plus faibles qu’attendues...

Plan Logement : Vers une baisse des APL

Plan Logement : le gouvernement annonce une baisse des APL

Le gouvernement a confirmé la baisse des aides au logement ce 20 septembre dans le cadre de sa « stratégie logement », une mesure dénoncée par les associations qui craignent une dégradation des conditions de logements des plus pauvres. Les aides personnalisées au logement (APL) diminueront de 5 euros au 1er octobre 2017. Aucune autre diminution n’est prévue...

En accord avec la législation en vigueur, à compter du 1er janvier 2020, aucun Prêt Accession Sociale ne pourra donner droit aux APL acquisition.