Le micro-crédit, une autre forme de prêt social

Afin de financer leurs dépenses, certaines personnes ayant un déficit de financement ont parfois recours à des organismes financiers pour obtenir des prêts. Généralement, il peut s’agir de prêts bancaires, de prêts aidés ou encore de micro-crédits. Parmi ces diverses possibilités de financement, le micro-crédit est l’une des possibilités au vu de certains avantages qu’il présente. Voici de quoi vous faire découvrir le micro-crédit, cette autre forme de prêt social.

Le micro-crédit, une autre forme de prêt social

Les prêts financiers à caractères sociaux : que retenir  ?

Pour réaliser un investissement ou acquérir un bien immobilier par exemple, plusieurs possibilités de financement s’offrent à vous. S’il n'est pas possible de les réaliser avec vos fonds propres, les prêts financiers constituent un secours non négligeable pour vous accompagner.

Les prêts aidés

Les prêts aidés sont des prêts immobiliers destinés à permettre aux personnes aux revenus modestes de réaliser un investissement immobilier. Ainsi, l’objectif de ces prêts est de faciliter l’accès à l’immobilier en offrant des conditions de financement assez intéressantes. Au nombre des prêts aidés, le Prêt d’Accession Sociale (PAS) représente l’un des plus célèbres. Il est destiné aux personnes ayant des revenus modestes afin de leur permettre de construire ou d’acheter leur maison. En dehors du Prêt d’Accession Sociale, il existe également plusieurs autres prêts aidés présentant chacun divers avantages pour leurs souscripteurs. Il s’agit entre autres du Prêt à Taux Zéro (PTZ), du prêt épargne logement, du prêt conventionné...

Les micro-crédits

En dehors des prêts aidés, les micro-crédits constituent aussi des prêts qui revêtent un caractère social. Ils sont octroyés aux personnes n’ayant pas accès au système bancaire classique. Cette exclusion est due à la précarité de leur situation ou aux faibles revenus de ces personnes. Le micro-crédit est ainsi accordé dans le but d’augmenter le pouvoir d’achat de l’emprunteur ou encore de lui permettre de réaliser ses investissements.

Il permet donc d’optimiser un tant soit peu la situation de l’emprunteur. De même, dans le souci de faciliter l’accès aux micro-crédits, il est possible d’obtenir un micro-crédit sans justificatif auprès de certains prestataires. Comme son nom l’indique, avec cette forme de prêt social, vous n’aurez pas besoin d’expliciter l’utilisation que vous souhaitez en faire avant de l’obtenir.

Le micro-crédit : quels sont ses avantages  ?

Le premier avantage d’un micro-crédit est qu’il permet d’obtenir assez vite du financement pour mener à bien un projet. Il est possible d’emprunter des petites sommes d’argent, allant de 300 à 5000 euros. Pour un crédit de 500 euros par exemple, vous pourrez choisir la durée de remboursement entre 6 mois minimum et jusqu’à 5 ans. Pour ce qui est de l’octroi du microcrédit, la période d’analyse du dossier de crédit varie entre 10 jours et quelques semaines selon les structures. Sachez également que le taux d’intérêt du micro-crédit est raisonnable et bien encadré. Bien que ce taux s’avère parfois supérieur à celui des établissements traditionnels, il est le plus souvent fixe. Ainsi, vous serez à l’abri des mauvaises surprises même en cas d’inflation.

D’un autre côté, si vous en avez besoin, il vous est possible de demander un rééchelonnement des mensualités de votre micro-crédit. Des délais de grâce peuvent être mis en place et ceux-ci varient selon l’ancienneté du crédit ou en fonction de la situation de l’emprunteur. Généralement, un emprunteur qui se trouve dans l’incapacité de respecter les échéances pourra bénéficier d’un report allant d’un mois à trois mois. Il devra donc se rapprocher de sa structure afin de trouver la solution idéale.

Par ailleurs, avec le micro-crédit, le remboursement anticipé est permis et ne nécessite pas de frais. Ainsi, dès que vous disposerez du montant nécessaire pour solder votre crédit, vous n’aurez qu’à procéder à la régularisation de votre solde. En dehors de ces nombreux avantages, l’emprunteur bénéficie aussi d’un accompagnement pour mener à bien son projet.

Le micro-crédit : comment l’obtenir ?

La demande d’un micro-crédit ne s’adresse pas directement à un établissement bancaire. La première étape consiste d’abord à vous adresser à un réseau d'accompagnement en vue de déposer votre demande de crédit. Ce réseau d’accompagnement se chargera du traitement de votre demande et sera votre intermédiaire auprès de la banque. Le traitement de la demande consiste à apprécier la faisabilité de votre projet et réorienter le type de crédit demandé s’il le faut.

Après l’étude de votre demande de micro-crédit, l’organisme social le présentera à une banque partenaire pour la mise en place de votre crédit. En plus, vous bénéficierez d’un suivi de votre réseau d’accompagnement tout au long de la durée du prêt. Il faut savoir qu’un certain nombre d’organismes font partie du réseau d’accompagnement social.

Il s’agit de l’Association pour le Droit à l’Initiative Économique (AIDE), du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS), des Caisses de Crédit Municipal, etc. Ceci dit, il est important de préciser que les coordonnées des différents centres sociaux de votre région sont disponibles en ligne ou dans votre commune.

Le 13 septembre 2021
© 2021 Source Pret-accession-sociale.com

Dernières actualités

Revues de presse, informations et actualités sur le prêt à l’accession sociale.

Les APL accession totalement supprimées au 1er janvier 2020

Les APL accession totalement supprimées au 1er janvier 2020

Sauf modification dans la loi de finances 2020, le Prêt Accession Sociale perd encore de son attrait malgré les faibles économies réalisées par la forte réduction des APL acquisition depuis le 1er Janvier 2018. La suppression des APL acquisition dans l’immobilier neuf ainsi que dans les zones dites tendues (zone 1 et 2 CAF) a généré des économies plus faibles qu’attendues...

Le gouvernement veut-il supprimer le prêt accession sociale ?

Le gouvernement veut-il supprimer le prêt accession sociale ?

Le projet de loi de Finances 2018 présenté par le gouvernement prévoit la suppression de l’APL accession. Ce dispositif encore méconnu correspond à une aide mensuelle accordée aux primo-accédants, sous conditions de ressources. Le projet de loi de Finances 2018 apporte son lot de réformes en matière de logement...

Plan Logement : Vers une baisse des APL

Plan Logement : le gouvernement annonce une baisse des APL

Le gouvernement a confirmé la baisse des aides au logement ce 20 septembre dans le cadre de sa « stratégie logement », une mesure dénoncée par les associations qui craignent une dégradation des conditions de logements des plus pauvres. Les aides personnalisées au logement (APL) diminueront de 5 euros au 1er octobre 2017. Aucune autre diminution n’est prévue...

L'APL limitée... mais pas pour l'accession sociale !

L'APL limitée... mais pas pour l'accession sociale !

La réforme mise en application au 1er juillet est passée un peu inaperçue : à présent, au-delà d'un certain plafond de loyer, le montant de l'APL diminue, jusqu'à être supprimée. Une mauvaise nouvelle pour les accédants à la propriété ? Non, parce-que cela ne concerne que l'APL « location ». Ouf !
L'APL « accession » avait déjà été sérieusement menacée en 2014...

Peut-on transférer son Prêt Accession Sociale ?

Peut-on transférer son Prêt Accession Sociale vers un autre bien ?

Les conditions d'octroi du prêt PAS sont assez strictes : l'emprunteur doit satisfaire à des conditions de revenus, et le prêt est exclusivement accordé pour le financement de sa résidence principale. Mais les circonstances de la vie font que les ménages restent rarement 20 ou 25 ans dans le même logement. En cas de déménagement, vont-ils perdre le bénéfice de leur prêt PAS ?

Le prêt à taux zéro monte en puissance en 2016

Le prêt à taux zéro monte en puissance en 2016

Le président de la République François Hollande a dévoilé le 9 novembre dernier les détails précis de la réforme du prêt à taux zéro annoncée à la rentrée. Et cette annonce a réservé quelques surprises, notamment en termes de conditions d'accès, de montant et de durée du prêt. Comme annoncé en septembre dernier, le prêt à taux zéro aura bien droit à une réforme.

En accord avec la législation en vigueur, à compter du 1er janvier 2020, aucun Prêt Accession Sociale ne pourra donner droit aux APL acquisition.