Les plafonds de ressources du PAS alignés sur le PTZLes plafonds de ressources du PAS alignés sur le PTZ

Il a beaucoup été question de la réforme du Prêt à Taux Zéro au cours des dernières semaines, mais une autre mesure censée favoriser la primo-accession à la propriété est pour ainsi dire passée inaperçue : en alignant à partir du 1er octobre les plafonds de ressources du Prêt Accession Sociale sur ceux du Prêt à taux Zéro, le législateur a considérablement facilité son accès, au point que ne pas y avoir droit est presque devenu une exception... Mais est-ce vraiment de nature à aider significativement les primo-accédants ?

A priori, voilà une bonne nouvelle pour les candidats à la propriété : en s'alignant sur ceux du ptz, les plafonds de ressources du Prêt Accession Sociale ont été largement revus à la hausse. Pour un couple avec 2 enfants vivant en zone B1 (dans l'agglomération d'une ville de province de grande taille, donc), ce plafond est passé de 43 000 à 52 000€.

Sachant que l'on parle ici de RFR (Revenu Fiscal de Référence), cela fait passer ce plafond, pour des salariés, d'un revenu net de 3 980€/mois à un revenu net de 4 815€/mois. Autant dire qu'une large majorité de français peuvent à présent prétendre aux avantages de ce prêt aidé (85% d'après les évaluations de l'un de nos partenaires bancaires).

Pour autant, cela va-t-il réellement changer quoique ce soit en termes de nombre de prêts PAS accordés ? Rien n'est moins sûr...

En effet, le prêt PAS présente 3 avantages majeurs :

Cela semble alléchant, mais il faut garder en mémoire que :

  • Même s'il a droit au PAS, un ménage dont les revenus sont assez élevés (comme c'est le cas pour les nouveaux bénéficiaires) n'aura pas droit à l'APL, les conditions d'accès à celle-ci étant beaucoup plus restrictives,
  • Un ménage avec un beau profil d'emprunteur pourra de toute façon facilement négocier des frais de dossier inférieurs à 500€, prêt PAS ou pas.

Pour nos nouveaux bénéficiaires, ne reste donc que l'avantage des frais de garantie réduits... qui n'en est en fait pas forcément un !

En effet, la souscription d'un prêt PAS oblige à la prise d'une garantie réelle (hypothèque ou IPPD). Son tarif est certes réduit dans le cas de l'achat d'un logement neuf (1 161€ au lieu 2 877€), mais elle suppose le paiement de frais de mainlevée hypothécaire en cas de revente du bien avant le terme du crédit (aux alentours de 830€).

De fait, les garanties mutuelles (type Caution Crédit Logement ou SACCEF), si elles peuvent être légèrement plus coûteuses initialement, dispensent les emprunteurs de frais de mainlevée. Certaines d'entre elles proposent même la restitution d'une partie du montant de la caution en fin de garantie. Sans parler des fonctionnaires qui peuvent souvent, via leur mutuelle, profiter d'une caution à très bon marché, voire gratuite... C'est pourquoi une majorité d'emprunteurs français préfèrent opter pour une caution mutuelle.

Il y a donc très peu de chances que cette réforme ait une quelconque influence sur le nombre de prêts PAS accordés. Il semble qu'elle ait surtout été mise en place afin de simplifier le système d'aide à l'accession à la propriété en réduisant le nombre de barèmes utilisés.

Par Xavier Laneurie
16 octobre 2014
© 2022 Source Pret-accession-sociale.com

Dernières actualités

Revues de presse, informations et actualités sur le prêt à l’accession sociale.

Guide pour faire des économies d’énergie

Guide pour faire des économies d’énergie

Vous ne savez pas par où commencer pour réaliser des économies d’énergie ?

Plusieurs solutions existent, et peuvent même se combiner entre elles, afin de réduire vos factures et votre consommation d’énergie.

Trouvez sur cette page de guide la solution idéale pour la planète et votre porte-monnaie !

Quelles sont les nouvelles réglementations pour le taux d’endettement lors de la souscription d’un prêt immobilier ?

Quelles sont les nouvelles réglementations pour le taux d’endettement lors de la souscription d’un prêt immobilier ?

Au 1er janvier, le Haut Conseil de Stabilité Financière a annoncé des changements dans les conditions d’octroi des crédits immobiliers en France. Le marché bancaire est un marché qui évolue constamment. En effet, l’octroi d’un crédit immobilier ne dépend pas uniquement de la banque...

Travaux de rénovation : Quid du prêt d'accession sociale

Le PAS travaux pour la renovation

Manque de financement pour vos travaux de rénovation ? Connaissez-vous le prêt d'accession sociale ?

Suivant votre projet et votre situation, ce coup de pouce sous forme de crédit au taux intéressant peut permettre la réalisation de vos projets. Découvrez son principe et les avantages de ce crédit.

Tout sur le Prêt Accession Sociale pour votre rénovation

Le PAS travaux pour la renovation

Il s'agit d'un prêt qui peut être proposé aux personnes à revenus modestes pour l'acquisition d'un logement ou la réalisation de travaux de rénovation à l'intérieur de ce logement.
Cumulable avec d'autres aides financières (mais pas avec un crédit immobilier classique), il a l'avantage de présenter un taux d'intérêt plafonné et des frais d'acquisition réduits et plafonnés.

Le micro-crédit, une autre forme de prêt social

Le micro-crédit, une autre forme de prêt social

Afin de financer leurs dépenses, certaines personnes ayant un déficit de financement ont parfois recours à des organismes financiers pour obtenir des prêts. Généralement, il peut s’agir de prêts bancaires, de prêts aidés ou encore de micro-crédits.
Parmi ces diverses possibilités de financement, le micro-crédit est l’une des possibilités au vu de certains avantages qu’il présente.

Les APL accession totalement supprimées au 1er janvier 2020

Les APL accession totalement supprimées au 1er janvier 2020

Sauf modification dans la loi de finances 2020, le Prêt Accession Sociale perd encore de son attrait malgré les faibles économies réalisées par la forte réduction des APL acquisition depuis le 1er Janvier 2018. La suppression des APL acquisition dans l’immobilier neuf ainsi que dans les zones dites tendues (zone 1 et 2 CAF) a généré des économies plus faibles qu’attendues...

En accord avec la législation en vigueur, à compter du 1er janvier 2020, aucun Prêt Accession Sociale ne pourra donner droit aux APL acquisition.