Relèvement des plafonds du PAS : retour des prêts sur 30 ansRelèvement des plafonds du PAS : retour des prêts sur 30 ans

Tous les 2 mois, les taux plafonds du prêt PAS sont actualisés pour s'adapter aux évolutions du marché du crédit immobilier. Leur mise à jour au 1er juillet n'a donc rien de surprenant, et pourtant, cette fois-ci, elle a de réelles conséquences sur la capacité d'emprunt des ménages les plus modestes.

Il faut tout d'abord dire que cette actualisation correspond en fait à l'alignement définitif des taux plafonds du prêt PAS en Métropole sur ceux du Prêt Conventionné (PC) et du PAS dans les DOM. En clair, il n'y aura plus qu'un seul plafond pour ces 3 dispositifs.

Outre la simplification légale que cela implique, cette décision a surtout pour conséquence le relèvement des taux plafonds du prêt PAS en Métropole de 0,60%. Et nous allons voir qu'il s'agit là d'une excellente nouvelle pour les emprunteurs modestes.

En effet, suite à la baisse régulière des taux de prêt immobilier pendant de longs mois, les taux plafonds du PAS avaient été abaissés progressivement, jusqu'à atteindre au 1er mai 2015 2,80% pour les prêts PAS d'une durée supérieure ou égale à 21 ans.

Et c'est là que le bât blessait : si au vu de la faiblesse des taux immobiliers ce plafond pouvait être raisonnable pour des prêts d'une durée allant jusqu'à 25 ou 28 ans, il ne permettait plus aux banques distribuant le prêt PAS de le proposer sur 30 ans.

Or ce sont justement les ménages aux revenus modestes qui sont susceptibles d'avoir recours à la fois au PAS et aux durées les plus longues... Toute une partie des emprunteurs potentiels devaient donc renoncer à leur projet faute de pouvoir bénéficier à la fois d'un prêt sur 30 ans et des aides au logement.

Avec le relèvement des taux plafonds, nos partenaires proposent donc de nouveau le prêt PAS sur 30 ans, généralement au taux de 3,40%. C'est-à-dire le nouveau taux plafond pour les prêts d'une durée supérieure ou égale à 21 ans. Un taux finalement assez raisonnable si on se rappelle que les taux sur 30 ans pouvaient dépasser 4% il y a encore moins d'un an !

Vous souhaitez profiter de ces nouvelles opportunités ? Il vous suffit de faire une simulation de Prêt Accession Sociale : vous obtiendrez un devis chiffré immédiat et un conseiller financier spécialisé sera à votre disposition pour mener votre projet à bien.

Par Xavier Laneurie
8 juillet 2015
© 2017 Source Pret-accession-sociale.com

Dernières actualités

Revues de presse, informations et actualités sur le prêt à l’accession sociale.

L'APL limitée... mais pas pour l'accession sociale !

L'APL limitée... mais pas pour l'accession sociale !

La réforme mise en application au 1er juillet est passée un peu inaperçue : à présent, au-delà d'un certain plafond de loyer, le montant de l'APL diminue, jusqu'à être supprimée. Une mauvaise nouvelle pour les accédants à la propriété ? Non, parce-que cela ne concerne que l'APL « location ». Ouf !
L'APL « accession » avait déjà été sérieusement menacée en 2014...

Peut-on transférer son Prêt Accession Sociale ?

Peut-on transférer son Prêt Accession Sociale vers un autre bien ?

Les conditions d'octroi du prêt PAS sont assez strictes : l'emprunteur doit satisfaire à des conditions de revenus, et le prêt est exclusivement accordé pour le financement de sa résidence principale. Mais les circonstances de la vie font que les ménages restent rarement 20 ou 25 ans dans le même logement. En cas de déménagement, vont-ils perdre le bénéfice de leur prêt PAS ?

Le prêt à taux zéro monte en puissance en 2016

Le prêt à taux zéro monte en puissance en 2016

Le président de la République François Hollande a dévoilé le 9 novembre dernier les détails précis de la réforme du prêt à taux zéro annoncée à la rentrée. Et cette annonce a réservé quelques surprises, notamment en termes de conditions d'accès, de montant et de durée du prêt. Comme annoncé en septembre dernier, le prêt à taux zéro aura bien droit à une réforme.

Les parlementaires au secours de l'APL Accession

Les parlementaires au secours de l'APL Accession

Menacée par la loi de finances pour 2015, l'APL Accession avait déjà été sauvée in extremis, mais seulement temporairement : l'article 93 de ladite loi prévoit toujours sa quasi-disparition pour le 1er janvier 2016. Mais le « groupe de travail sur les aides personnelles au logement » formé en début d'année à l'Assemblée Nationale ne semble pas l'entendre de cette oreille, et défend...

APL accession : un an de répit pour les ménages modestes

APL accession : un an de répit pour les ménages modestes

Ouf ! L'article 52 du Projet de Loi de Finances pour 2015, présenté fin octobre, prévoit la suppression de l'APL pour les bénéficiaires du prêt PAS, sauf en cas de baisse de revenus significative en cours de remboursement. Autant dire que les emprunteurs modestes ne pourront plus compter sur l'APL pour les aider dans leurs projets immobiliers. Et que l'intérêt du prêt...

Les plafonds de ressources du PAS alignés sur le PTZ

Les plafonds de ressources du PAS alignés sur le PTZ

Il a beaucoup été question de la réforme du Prêt à Taux Zéro Plus au cours des dernières semaines, mais une autre mesure censée favoriser la primo-accession à la propriété est pour ainsi dire passée inaperçue : en alignant à partir du 1er octobre les plafonds de ressources du Prêt Accession Sociale sur ceux du Prêt à taux Zéro, le législateur a considérablement facilité son accès...