Le ptz a un impact hétérogèneLe ptz a un impact hétérogène

Selon une étude menée par l'Université Paris-Dauphine et le Crédit Foncier, le ptz augmenterait effectivement la solvabilité des ménages. Toutefois, cette tendance est encore assez peu sensible en Île-de-France. Pire encore, le ptz a parfois un effet négatif....

Le ptz a amélioré la solvabilité des ménages français

En janvier 2011, le gouvernement a mis en place le nouveau prêt à taux zéro afin d'encourager les primo-accédants (toute personne n'ayant pas été propriétaire au cours des deux dernières années) à acheter leur résidence principale.

Globalement la mise en place du prêt à taux zéro renforcé a accru la solvabilité des ménages. Ce dispositif est un succès en ce qui concerne l'achat dans l'ancien pour les zones où les prix sont bas.

En Île-de-France, la capacité d'achat d'un bien immobilier a augmenté par rapport à l'ancienne formule du PTZ dans des villes telles que Massy (+7.4% depuis le 3ème trimestre 2010), Cergy (+8%), Palaiseau, Saint-Denis, Argenteuil. Dans ces villes, 60% des ménages sont à même d'acquérir un logement en adéquation avec leurs besoins.

Des lacunes persistent cependant dans certaines villes d'Île-de-France

Dans certaines villes l'impact du ptz est plus modéré. En effet, pour les villes qui sont traditionnellement chères, les ménages n'ont gagné que 1% à 2% de capacité d'achat immobilier.

L'impact a même été négatif sur les marchés les plus chers d'Île-de-France. Ainsi, dans les villes comme Boulogne, Saint Germain-en-Laye, Issy-les-Moulineaux ou encore Vincennes seuls 20 à 30% des ménages sont à même d'acquérir un logement conforme à leurs besoins. Ils ne sont même que 18% à Paris et 8% à Neuilly : moins qu'avec l'ancienne formule du PTZ.

En fait, le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) qui entre dans le calcul du montant du ptz pénalise fortement les bâtiments énergivores tels les vieux immeubles parisiens. C'est pourquoi, dans certains cas, le ptz ne peut pas compenser la hausse du prix des logements (+17% à Paris en un an) cumulée à la remontée des taux de prêt immobilier.

Perspectives 2011

Selon l'étude Dauphine/Crédit Foncier, la hausse des taux sera compensée par le ptz durant quelques mois en 2011. Cependant, Gérard Rul, directeur des études immobilières au Crédit Foncier Immobilier affirme que « Le ptz ne peut pas compenser une hausse des taux d'intérêt de plus de 0,4 % à 0,5 % cette année ». Ainsi, la hausse des taux de prêt immobilier risque de provoquer une désolvabilisation des ménages français qui aura une conséquence sur le prix de l'immobilier.

Les prix de l'ancien dans les marchés peu tendus pourraient se stabiliser puis baisser. En ce qui concerne les marchés tendus, les prix risqueraient encore d'augmenter puis de se stabiliser au cours de l'année. En revanche, les prix des logements neufs devraient continuer d'augmenter du fait du dispositif Scellier et du ptz.

28 mars 2011
© 2018 Source le-ptz-plus.fr

Dernières actualités

Revues de presse, informations et actualités sur le prêt à l’accession sociale.

Le gouvernement veut-il supprimer le prêt accession sociale ?

Le gouvernement veut-il supprimer le prêt accession sociale ?

Le projet de loi de Finances 2018 présenté par le gouvernement prévoit la suppression de l’APL accession. Ce dispositif encore méconnu correspond à une aide mensuelle accordée aux primo-accédants, sous conditions de ressources. Le projet de loi de Finances 2018 apporte son lot de réformes en matière de logement...

Plan Logement : Vers une baisse des APL

Plan Logement : le gouvernement annonce une baisse des APL

Le gouvernement a confirmé la baisse des aides au logement ce 20 septembre dans le cadre de sa « stratégie logement », une mesure dénoncée par les associations qui craignent une dégradation des conditions de logements des plus pauvres. Les aides personnalisées au logement (APL) diminueront de 5 euros au 1er octobre 2017. Aucune autre diminution n’est prévue...

L'APL limitée... mais pas pour l'accession sociale !

L'APL limitée... mais pas pour l'accession sociale !

La réforme mise en application au 1er juillet est passée un peu inaperçue : à présent, au-delà d'un certain plafond de loyer, le montant de l'APL diminue, jusqu'à être supprimée. Une mauvaise nouvelle pour les accédants à la propriété ? Non, parce-que cela ne concerne que l'APL « location ». Ouf !
L'APL « accession » avait déjà été sérieusement menacée en 2014...

Peut-on transférer son Prêt Accession Sociale ?

Peut-on transférer son Prêt Accession Sociale vers un autre bien ?

Les conditions d'octroi du prêt PAS sont assez strictes : l'emprunteur doit satisfaire à des conditions de revenus, et le prêt est exclusivement accordé pour le financement de sa résidence principale. Mais les circonstances de la vie font que les ménages restent rarement 20 ou 25 ans dans le même logement. En cas de déménagement, vont-ils perdre le bénéfice de leur prêt PAS ?

Le prêt à taux zéro monte en puissance en 2016

Le prêt à taux zéro monte en puissance en 2016

Le président de la République François Hollande a dévoilé le 9 novembre dernier les détails précis de la réforme du prêt à taux zéro annoncée à la rentrée. Et cette annonce a réservé quelques surprises, notamment en termes de conditions d'accès, de montant et de durée du prêt. Comme annoncé en septembre dernier, le prêt à taux zéro aura bien droit à une réforme.

Relèvement des plafonds du PAS : Prêts sur 30 ans

Relèvement des plafonds du PAS : retour des prêts sur 30 ans

Tous les 2 mois, les taux plafonds du prêt PAS sont actualisés pour s'adapter aux évolutions du marché du crédit immobilier. Leur mise à jour au 1er juillet n'a donc rien de surprenant, et pourtant, cette fois-ci, elle a de réelles conséquences sur la capacité d'emprunt des ménages les plus modestes. Il faut tout d'abord dire que cette actualisation correspond en fait à l'alignement...