Renforcement du prêt à taux zéro début 2011Renforcement du prêt à taux zéro début 2011

La ministre de l'économie a annoncé le 4 août la suppression du crédit d'impôt sur les intérêts des prêts immobiliers d'ici la fin de l'année en faveur d'un PTZ (Prêt à Taux Zéro) renforcé. L'objectif de la réforme est une simplification et une optimisation du système d'aides à l'accession à la propriété.

La réforme annoncée par Benoît Apparu, secrétaire d'état au logement, a été confirmée par sa ministre de tutelle. Le crédit d'impôt sur les intérêts de prêt immobilier, mesure pourtant symbolique de la réforme fiscale de 2007, sera remplacée par un nouveau PTZ. Dans une interview accordée au quotidien Les Echos, la ministre précise que « le dispositif a montré son coût, mais pas son efficacité » dans l'amélioration du taux d'accession à la propriété des Français.

Le dispositif d'aides fiscales est recentré sur le PTZ, qui voit ses conditions d'obtention élargies. Le plafond de ressources disparaît, mais le dispositif reste réservé aux primo-accédants. Le montant de l'aide gouvernementale dépendra de 3 critères : elle sera plus importante pour les bas revenus, les zones géographiques où le marché immobilier est le plus tendu, et pour les achats de logements neufs. Les barèmes exacts seront annoncés à la rentrée 2010, et entreront en vigueur début 2011.
L'objectif de cette réforme est de favoriser l'accession à la propriété. En effet, les banques ne tenaient jusqu'à présent pas compte du crédit d'impôt dans leur calcul d'endettement pour consentir un crédit immobilier. Sa suppression sera compensée par le renforcement du PTZ à travers ses montants et ses critères de revenus. Cette refonte du système devrait également profiter aux finances publiques, puisque la ministre de l'économie table sur un coût annuel de 2.6 milliards d'euros, contre 2.8 milliards actuellement pour le cumul ptz crédit d'impôt. La ministre a également fait part de son intention de mettre les banques à contribution : « Nous allons leur demander de faire un effort, notamment sur les frais de commissionnements ». Ces frais (de l'ordre de 0.50 %) représenteront une manne financière supplémentaire pour les organismes prêteurs.
La réforme ne concerne toutefois pas les emprunteurs ayant d'ores et déjà obtenu un crédit d'impôt, qui continuera de s'appliquer pendant les cinq années prévues par le dispositif.

5 août 2010
© 2018 Source Cyberpret.com

Dernières actualités

Revues de presse, informations et actualités sur le prêt à l’accession sociale.

Le gouvernement veut-il supprimer le prêt accession sociale ?

Le gouvernement veut-il supprimer le prêt accession sociale ?

Le projet de loi de Finances 2018 présenté par le gouvernement prévoit la suppression de l’APL accession. Ce dispositif encore méconnu correspond à une aide mensuelle accordée aux primo-accédants, sous conditions de ressources. Le projet de loi de Finances 2018 apporte son lot de réformes en matière de logement...

Plan Logement : Vers une baisse des APL

Plan Logement : le gouvernement annonce une baisse des APL

Le gouvernement a confirmé la baisse des aides au logement ce 20 septembre dans le cadre de sa « stratégie logement », une mesure dénoncée par les associations qui craignent une dégradation des conditions de logements des plus pauvres. Les aides personnalisées au logement (APL) diminueront de 5 euros au 1er octobre 2017. Aucune autre diminution n’est prévue...

L'APL limitée... mais pas pour l'accession sociale !

L'APL limitée... mais pas pour l'accession sociale !

La réforme mise en application au 1er juillet est passée un peu inaperçue : à présent, au-delà d'un certain plafond de loyer, le montant de l'APL diminue, jusqu'à être supprimée. Une mauvaise nouvelle pour les accédants à la propriété ? Non, parce-que cela ne concerne que l'APL « location ». Ouf !
L'APL « accession » avait déjà été sérieusement menacée en 2014...

Peut-on transférer son Prêt Accession Sociale ?

Peut-on transférer son Prêt Accession Sociale vers un autre bien ?

Les conditions d'octroi du prêt PAS sont assez strictes : l'emprunteur doit satisfaire à des conditions de revenus, et le prêt est exclusivement accordé pour le financement de sa résidence principale. Mais les circonstances de la vie font que les ménages restent rarement 20 ou 25 ans dans le même logement. En cas de déménagement, vont-ils perdre le bénéfice de leur prêt PAS ?

Le prêt à taux zéro monte en puissance en 2016

Le prêt à taux zéro monte en puissance en 2016

Le président de la République François Hollande a dévoilé le 9 novembre dernier les détails précis de la réforme du prêt à taux zéro annoncée à la rentrée. Et cette annonce a réservé quelques surprises, notamment en termes de conditions d'accès, de montant et de durée du prêt. Comme annoncé en septembre dernier, le prêt à taux zéro aura bien droit à une réforme.

Relèvement des plafonds du PAS : Prêts sur 30 ans

Relèvement des plafonds du PAS : retour des prêts sur 30 ans

Tous les 2 mois, les taux plafonds du prêt PAS sont actualisés pour s'adapter aux évolutions du marché du crédit immobilier. Leur mise à jour au 1er juillet n'a donc rien de surprenant, et pourtant, cette fois-ci, elle a de réelles conséquences sur la capacité d'emprunt des ménages les plus modestes. Il faut tout d'abord dire que cette actualisation correspond en fait à l'alignement...