Les plafonds de ressources du PAS alignés sur le PTZLes plafonds de ressources du PAS alignés sur le PTZ

Il a beaucoup été question de la réforme du Prêt à Taux Zéro au cours des dernières semaines, mais une autre mesure censée favoriser la primo-accession à la propriété est pour ainsi dire passée inaperçue : en alignant à partir du 1er octobre les plafonds de ressources du Prêt Accession Sociale sur ceux du Prêt à taux Zéro, le législateur a considérablement facilité son accès, au point que ne pas y avoir droit est presque devenu une exception... Mais est-ce vraiment de nature à aider significativement les primo-accédants ?

A priori, voilà une bonne nouvelle pour les candidats à la propriété : en s'alignant sur ceux du ptz, les plafonds de ressources du Prêt Accession Sociale ont été largement revus à la hausse. Pour un couple avec 2 enfants vivant en zone B1 (dans l'agglomération d'une ville de province de grande taille, donc), ce plafond est passé de 43 000 à 52 000€.

Sachant que l'on parle ici de RFR (Revenu Fiscal de Référence), cela fait passer ce plafond, pour des salariés, d'un revenu net de 3 980€/mois à un revenu net de 4 815€/mois. Autant dire qu'une large majorité de français peuvent à présent prétendre aux avantages de ce prêt aidé (85% d'après les évaluations de l'un de nos partenaires bancaires).

Pour autant, cela va-t-il réellement changer quoique ce soit en termes de nombre de prêts PAS accordés ? Rien n'est moins sûr...

En effet, le prêt PAS présente 3 avantages majeurs :

Cela semble alléchant, mais il faut garder en mémoire que :

  • Même s'il a droit au PAS, un ménage dont les revenus sont assez élevés (comme c'est le cas pour les nouveaux bénéficiaires) n'aura pas droit à l'APL, les conditions d'accès à celle-ci étant beaucoup plus restrictives,
  • Un ménage avec un beau profil d'emprunteur pourra de toute façon facilement négocier des frais de dossier inférieurs à 500€, prêt PAS ou pas.

Pour nos nouveaux bénéficiaires, ne reste donc que l'avantage des frais de garantie réduits... qui n'en est en fait pas forcément un !

En effet, la souscription d'un prêt PAS oblige à la prise d'une garantie réelle (hypothèque ou IPPD). Son tarif est certes réduit dans le cas de l'achat d'un logement neuf (1 161€ au lieu 2 877€), mais elle suppose le paiement de frais de mainlevée hypothécaire en cas de revente du bien avant le terme du crédit (aux alentours de 830€).

De fait, les garanties mutuelles (type Caution Crédit Logement ou SACCEF), si elles peuvent être légèrement plus coûteuses initialement, dispensent les emprunteurs de frais de mainlevée. Certaines d'entre elles proposent même la restitution d'une partie du montant de la caution en fin de garantie. Sans parler des fonctionnaires qui peuvent souvent, via leur mutuelle, profiter d'une caution à très bon marché, voire gratuite... C'est pourquoi une majorité d'emprunteurs français préfèrent opter pour une caution mutuelle.

Il y a donc très peu de chances que cette réforme ait une quelconque influence sur le nombre de prêts PAS accordés. Il semble qu'elle ait surtout été mise en place afin de simplifier le système d'aide à l'accession à la propriété en réduisant le nombre de barèmes utilisés.

Par Xavier Laneurie
16 octobre 2014
© 2018 Source Pret-accession-sociale.com

Dernières actualités

Revues de presse, informations et actualités sur le prêt à l’accession sociale.

Le gouvernement veut-il supprimer le prêt accession sociale ?

Le gouvernement veut-il supprimer le prêt accession sociale ?

Le projet de loi de Finances 2018 présenté par le gouvernement prévoit la suppression de l’APL accession. Ce dispositif encore méconnu correspond à une aide mensuelle accordée aux primo-accédants, sous conditions de ressources. Le projet de loi de Finances 2018 apporte son lot de réformes en matière de logement...

Plan Logement : Vers une baisse des APL

Plan Logement : le gouvernement annonce une baisse des APL

Le gouvernement a confirmé la baisse des aides au logement ce 20 septembre dans le cadre de sa « stratégie logement », une mesure dénoncée par les associations qui craignent une dégradation des conditions de logements des plus pauvres. Les aides personnalisées au logement (APL) diminueront de 5 euros au 1er octobre 2017. Aucune autre diminution n’est prévue...

L'APL limitée... mais pas pour l'accession sociale !

L'APL limitée... mais pas pour l'accession sociale !

La réforme mise en application au 1er juillet est passée un peu inaperçue : à présent, au-delà d'un certain plafond de loyer, le montant de l'APL diminue, jusqu'à être supprimée. Une mauvaise nouvelle pour les accédants à la propriété ? Non, parce-que cela ne concerne que l'APL « location ». Ouf !
L'APL « accession » avait déjà été sérieusement menacée en 2014...

Peut-on transférer son Prêt Accession Sociale ?

Peut-on transférer son Prêt Accession Sociale vers un autre bien ?

Les conditions d'octroi du prêt PAS sont assez strictes : l'emprunteur doit satisfaire à des conditions de revenus, et le prêt est exclusivement accordé pour le financement de sa résidence principale. Mais les circonstances de la vie font que les ménages restent rarement 20 ou 25 ans dans le même logement. En cas de déménagement, vont-ils perdre le bénéfice de leur prêt PAS ?

Le prêt à taux zéro monte en puissance en 2016

Le prêt à taux zéro monte en puissance en 2016

Le président de la République François Hollande a dévoilé le 9 novembre dernier les détails précis de la réforme du prêt à taux zéro annoncée à la rentrée. Et cette annonce a réservé quelques surprises, notamment en termes de conditions d'accès, de montant et de durée du prêt. Comme annoncé en septembre dernier, le prêt à taux zéro aura bien droit à une réforme.

Relèvement des plafonds du PAS : Prêts sur 30 ans

Relèvement des plafonds du PAS : retour des prêts sur 30 ans

Tous les 2 mois, les taux plafonds du prêt PAS sont actualisés pour s'adapter aux évolutions du marché du crédit immobilier. Leur mise à jour au 1er juillet n'a donc rien de surprenant, et pourtant, cette fois-ci, elle a de réelles conséquences sur la capacité d'emprunt des ménages les plus modestes. Il faut tout d'abord dire que cette actualisation correspond en fait à l'alignement...